Mieux vaut Ishtar que jamais

Et beh, cela faisait un moment qu’il était sur notre planning, celui-là ! Pour tout dire, on n’avait fini par penser que la VF du jeu espagnol, La Puerta de Ishtar, annoncée depuis des années chez La Loutre Rôliste ne se ferait jamais, emportée par des retards accumulés sur d’autres jeux inscrits au catalogue de l’éditeur.

Et puis, il faut croire que le petit animal à poil dur n’a pas la même notion du temps que nous autres humains puisque, si, si si, le jeu va (probablement…) exister dans la langue de Jul puisque La Porte de Ishtar est actuellement en foulancement : https://fr.ulule.com/la-porte-dishtar-jeu-de-role

Christophe, le Grand Maître des Loutres, nous en parlait déjà il y a quelques semaines : http://lefix.di6dent.fr/archives/14526 mais maintenant on passe au concret avec ce foulancement sobre à souhait et bien dans l’esprit du crowdfunding : un projet de niche (si, quand même) mené par un éditeur petit mais hargneux. Vous devriez y jeter un coup d’œil.

On y trouve bien sûr (et essentiellement) un livre de base de pas moins de 384 pages. Il faut dire qu’il en faut de la place pour présenter les règles (environ 80 pages) puisque le jeu utilise son propre système de jeu. Pompeusement nommé « Le moteur des émotions » (ça sonne mieux en espagnol…), il ressemble à un bon vieux deux temps des plus vintage : 6 caracs, des jets de 3D6 + carac contre une Difficulté et hop ! En revanche, le système de jeu fait la part belle aux passions du PJ qui, bien utilisées, permettent de lancer 4D6 et même de relancer les 6 pour exploser tout.

De plus, le livre de base prend le temps de décrire de manière très détaillée le monde de Kishar, un décalque assez fidèle de notre Mésopotamie antique, certes, mais avec une double couche d’héroïsme et de fantastique en plus. Si je vous dis, par exemple, qu’il y a des animaux anthropomorphes et des dieux anciens aux faux airs de panthéon Lovecraftien, vous voyez quand même qu’on est assez loin d’un manuel universitaire sur cette période lointaine.

Enfin, ce livre de base n’oublie pas les fondamentaux rôlistes : le bestiaire et un scénario d’introduction.

Le foulancement permet aussi d’enrichir le début de gamme d’une carte poster, d’une bourse de dés spéciaux (pas top utiles quand même vu le système…), d’un kit de découverte de 32 pages (scénario + prétirés) ou encore d’un chouette écran du MJ qui, toutefois, est encore loin d’être débloqué.

D’autres paliers permettent d’espérer d’assez nombreux scénarios et aides de jeu… en PDF toutefois. Il faudra du gros, gros succès pour espérer voir tout ceci réuni (peut-être) dans un livret imprimé en guise de premier supplément.

Alors ? Du coup ? Qu’est-ce que vous faîtes encore là ?

https://fr.ulule.com/la-porte-dishtar-jeu-de-role/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *