Y a plus de papier ! #5 : Studio Deadcrows

Des fois, vous oubliez ça : nous sommes des garçons sérieux chez le Fix. Si. Et notre petit cœur de rôliste ne reste pas insensible devant le drame qui se joue sous nos yeux d’observateurs privilégiés : la crise mondiale des matières premières. A côté de celles qui nous affectent au quotidien (céréales, pétrole, gaz…) – dont nous n’oublions pas l’importance, en particulier pour les plus modestes d’entre nous – on compte aussi de graves pénuries de papier et de carton (d’après les spécialistes, le coût de la pâte à papier a augmenté d’environ 60 % entre l’été 2020 et l’été 2021). Oui, l’essence même de nos précieux livres de JdR, de nos boîtes de découverte, de nos decks de cartes et de nos fidèles écrans du MJ…

Pour tenter de trouver des réponses aux questions qui se bousculent dans notre tête dans ce contexte économique troublé, nous avons logiquement solliciter les acteurs de première ligne : les éditeurs. Quelques-uns ont accepté de répondre à notre sollicitation. Studio Deadcrows est l’un d’eux et c’est donc le cinquième (et dernier) acteur dont nous vous proposons les explication.

 

1. Estimez-vous chez les Corbeaux que la crise mondiale du papier et du carton impacte en effet votre planning prévisionnel d’une façon ou d’une autre ?

Oui, clairement. Nous pouvons prendre plusieurs exemples. Nautilus par exemple à pris beaucoup plus de temps à la fabrication au niveau des coffrets. Runequest, nous avons eu 6-7 mois de production au lieu de 2-3 en temps normal. Et Bitume presque 1 an d’attente pour la fabrication de la boîte d’initiation.

Nous pouvons donner une date pour une livraison de PDF, mais difficile pour une livraison des livres, nous le savons qu’au moment de la validation des fichiers par l’imprimeur. Et la taille de notre structure ne nous permet pas d’avoir assez de poids pour bloquer des créneaux de fabrication ni de commander et stocker du papier.

2. Bon, rassurez-nous : vous n’avez jamais eu l’idée d’utiliser cette crise comme prétexte pour dissimuler d’autres retards de production, petits canaillous, hmmmm ?

Non, nous avons toujours étais clairs dans nos communiqués. La crise nous a causé du retard, beaucoup et des effets en cascades, mais nous en aurions eu certainement un peu sans cela : 3 ou 4 mois sur nos derniers gros projets.

3. Allez, ne nous épargnez plus, on a besoin de savoir : est-ce que nous allons devoir payer plus chers nos produits de JdR à l’avenir ?

Malheureusement, certainement. Il va y avoir une augmentation du papier, certains parlent de +10% à +15%.

Pour l’instant il est dur à dire, à mon niveau, l’impact sur le prix du livre. On aura une réflexion sur le nombre de pages, le type de papier, etc.

4.Les foulancements complexes qui génèrent des produits très divers comme des livres bien sûr mais aussi des cartes à jouer, écran du MJ, posters, etc. qui utilisent donc toutes sortes de papiers et de cartons différents ne sont-ils pas une des clefs du problème ?

Pas vraiment, le problème se pose sur tous les types de papiers et cartons. Donc quoi qu’on fasse, on aura les mêmes problèmes. Après pourquoi pas tout PDF ? Bien franchement cela ne m’intéresse pas. Mais c’est possible qu’on y arrive. Si on était obligé d’une façon ou d’une autre à changer de support, je pense que perdrais un des attraits du JdR, un peu de son âme : plus de beaux livres, des produits dont on a plaisir à toucher à regarder et de montrer.

5.Et le principe même du foulancement ? Est-il encore viable dans un contexte de flou sur les prix des matières premières puisqu’il consiste à fixer le prix d’un produit des mois avant de l’imprimer sur papier ou de l’emballer dans du carton ?

C’est une très bonne question, et ce n’est pas simple. Nous en tenons compte dans nos financement, nous n’offrons plus de livre par exemple, ce que nous faisions avant. Il faudrait ne faire que de la précommande (déjà tout prêt à imprimer) et plus de financement participatif, du coup des projets peut-être moins ambitieux. Nous devons réfléchir autrement et sur un plus court terme.

6.Est-ce que, quelques mois après les confinements, tout ceci vous incite également à développer votre offre dématérialisée ?

Nous avons toujours fait du PDF, pour l’instant nous n’avons pas eu le temps de travailler nos offres et les ajouts qu’on pourrait faire (jetons, cartes, etc.). Sans parler d’un livre mieux structurer pour l’écran. Nous aimerions développer du contenu adapter pour les VTT par exemple, mais pour l’instant nous n’avons pas eu le temps de nous en occuper.

7.Bon, en tant que rédacteur du fameux planning des sorties du Fix, j’ai besoin d’un coup de main : concrètement, qu’est-ce que vous êtes sûrs de pouvoir livrer sur papier dans les prochaines semaines ?

Alors : janvier – février : livraison de Runequest (Kit de la meneuse, Bestiaire, Livret de sorts, livret de personnage, les enfants de la flamme, Glorantha, et goodies…). Après, les deux supplements d’Awaken (De foi et de chair, La saga Libérienne). Réimpression du LdB de Monster of the Week et du bestiaire et 6 nouveaux settings (déjà dispo en PDF).
La suite, plus tard 😊

https://www.deadcrows.net/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *