Est-ce que le Millénaire serait moins Tragique au soleil ? [chronique Hawkmoon CYD System]

Il y a quelques mois je vous avais déjà présenté l’imposante gamme proposée par le Département des Sombres Projets pour cette toute nouvelle adaptation en jeu de rôle de Hawkmoon (c’est par ici ). Mais dans la multitude des suppléments prévus dès les débuts de vie de cette nouvelle gamme, il y en a un qui était resté un mystère bien que prometteur : Espanyia.

Et bien aujourd’hui il est temps de lever le voile sur cet ouvrage qui vient presque clôturer cette massive première vague de livres venant du financement participatif de lancement. La seule brique encore manquante à l’édifice sera la campagne nommée Les Armes du crépuscule dont à ce jour nous ne savons pas encore grand chose.

Nous allons donc maintenant quitter les terres de France, territoire sur lequel cette gamme Hawkmoon était pour le moment globalement centrée, et nous allons partir vers le sud et explorer ce que la péninsule ibérique est devenue dans le cadre du Tragique Millénaire.

Mise en forme d’Espanyia : un ouvrage à la hauteur de la gamme

Le supplément Espanyiaest un livre de 128 pages à couverture rigide, et autant être clair tout de suite, il maintient le niveau de qualité très élevé du reste de la gamme. Nous retrouvons ici en effet la solide couverture et le papier étonnamment épais et qualitatif que les autres ouvrages nous avaient proposés.

La mise en page et les illustrations maintiennent, elles aussi, le niveau d’exigence déjà connu de ce Hawkmoon. Le supplément garde aussi exactement les mêmes codes visuels que ses prédécesseurs, nous retrouvons donc avec plaisir ces pages aérées dotées de très beaux visuels et les paragraphes sur fond de couleur différents qui permettent de mettre en avant des passages importants pour le lecteur. Mention spéciale encore une fois aux portraits de personnages de Tragique Millénaires qui sont toujours beaux et inspirants.

Bref, un bel objet agréable à lire et qui donne des repères forts utiles de lecture à ses utilisateurs, même si on peut regretter ici encore le choix de l’éditeur de ne pas doter ce livre d’un index.

Le contenu d’Espanyia : un pur supplément de contexte

Un ouvrage qui sent bon le Tragique Millénaire :

Le principe de ce supplément Espaniya est très clair : c’est un pur supplément de contexte qui nous amène principalement sur les terres de l’Espagne et du Portugal durant le Tragique Millénaire.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, la ballade que nous proposent les auteurs dans cet ouvrage est totalement à la hauteur de ce qu’on attend de cet univers de jeu … et surtout de ses spécificités. Hawkmoon, c’est cet étrange monde post apocalyptique où une société redevenue médiévale culturellement et scientifiquement s’entrechoque avec les survivances passées d’un monde hautement technologique, et Espanyia embrasse à pleine dents cette thématique. Et d’un autre côté, le livre n’oublie pas de se pencher sur la géopolitique de cette Europe subissant l’invasion des Granbretons, avec une place très particulière pour cet empire puissant mais affaibli que nous allons parcourir dans ces pages.

Bien sûr, je ne vais pas trop aller dans le détail du contenu de ce livre, car cela risquerait de divulgâcher trop de choses à de potentiels joueurs. Cependant, nous pouvons nous permettre un rapide tour d’horizon du contenu de ce supplément, ce qui vous donnera déjà une bonne idée de son potentiel.

Espanyia par le menu, les ingrédients d’une recette encore plus digeste :

  • Madrid, la ville sans soif (11 pages) :

L’ouvrage commence par un focus sur la capitale de l’Empire spanyiard, une occasion bien sûr de faire le tour de la cour de l’Empereur et de ses intrigues. La galerie de personnages est à cette occasion particulièrement savoureuse, mais les lieux ne sont pas en reste car cette cité est construite autour d’un immense réservoir datant de l’Âge d’Or. Une occasion pour de nombreuses idées d’histoires et de nombreux lieux atypiques à explorer.

  • Les différentes régions d’Espanyia (75 pages) :

Dans cette partie centrale et principale du supplément, les auteurs nous font visiter par le menu les diverses régions qui composent l’Empire : La Galice, La Kantabrie, La Communauté Libre de Donost’, L’Aragon, Le Comtat de Valencia, Le Grand Désert, L’Andaluz, L’Estremadra, Le Portgal, la Pointe Noire et Les Baléars.

Pour chaque région nous allons voir être appliqué un plan quasiment similaire, permettant de savoir assez facilement où trouver des informations dans chacune des parties. Ainsi nous aurons à chaque fois l’Histoire, la Société, Coutumes et croyances, Politique, Lieux particuliers et Figures notables.

Je vais laisser à chaque meneur le plaisir de la découverte, mais aux détour des pages vous trouverez des cultes étranges, des personnages haut en couleur et des lieux souvent étonnants.

Comme dans le reste de la gamme, des paragraphes utilisant des fonds de couleur différents mettront en valeur des informations plus précises et forts utiles.

  • Focus : Gibral la cité du Rocher (16 pages) :

Si vous avez lu mon premier article sur cette gamme Hawkmoon, vous avez peut être en tête l’avertissement que contenait ma conclusion : nous avons ici un jeu de rôle très qualitatif et qui donne beaucoup de matière aux meneurs, mais par contre il ne vous aidera pas beaucoup à gérer cette matière et en faire le ciment de vos aventures.

Et bien, si je vous reparle de ça ici c’est pour une bonne raison : cette section du supplément Espanyia est bien plus généreuse en structures facilitant son usage par les meneurs.

En effet, vous trouverez ici non seulement un plan détaillé (avec sa légende) de cette cité de Gibral, mais aussi des descriptions assez longues de plusieurs lieux et quelques détails très utiles pour mettre en lumière l’ambiance de cette cité. Ajoutez à cela quelques informations de jeu sur des produits spécifiques pouvant être trouver dans la ville, des figures locales et même plusieurs idées d’aventures et vous voilà extrêmement bien armé pour amener vos joueurs à la pointe sud de la péninsule.

Et si cela ne vous suffit pas, la fin de ce supplément va venir ajouter une dernière couche, un scénario complet à faire jouer à Gibral !

  • Le Titan de Gibral (12 pages) :

Espanyia se clôture donc par un scénario complet et prêt à jouer, scénario se déroulant donc à Gibral et qui peut être utilisé comme premier volet d’une mini-campagne.

Cette histoire prend la forme d’une chasse aux documents anciens, sur le thème de navires incroyables ayant anciennement parcouru les océans.

Ce scénario est proposé lui aussi avec quelques plans et une mise en pratique des règles de gestion d’une cellule de résistant. Ce dernier point est très positif pour moi car ces règles méritent que les auteurs les mettent en œuvre pour donner des exemples pratiques aux tables de jeu.

Conclusion : Un focus qui tend enfin la main aux meneurs

Sans grande surprise ce supplément Espanyia est, comme tout le reste de la gamme, rempli comme un œuf d’un matériel inspirant et passionnant pour les meneurs de jeu. Ici encore nous retrouvons la vaste galerie de personnages (toujours servie par de superbes illustrations) et toute une liste de lieux plus étranges les uns que les autres et qui font ressortir la spécificité vraiment unique de l’univers de Hawkmoon.

Mais le petit plus de cet ouvrage est que le focus apporté sur cet Empire, et particulièrement le focus qui est fait spécifiquement sur la cité de Gibral, amène les auteurs à donner bien plus de matière prête à l’emploi pour les meneurs. Cette ville fort singulière qu’est Gibral pourrait donc être un point de départ (un point d’appui scénaristique) fort pratique pour les meneurs les moins à l’aise pour sculpter par eux mêmes la généreuse matière fournie sur toute cette gamme par les auteurs.

Vous l’aurez compris, si vous aimez la proposition de ce jeu de rôle Hawkmoon je ne saurais trop vous conseiller de vous munir de ce supplément. Au-delà de sa qualité propre, il a en effet le mérite de rendre cette proposition ludique un poil plus accessible pour les moins expérimentés d’entre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *