Chez Deadcrows mais Batro

Ok, ok, je vous vois venir : on a déjà interviewé Batronoban il y a quelques semaines à peine. Mais ça, c’était avec sa casquette d’auteur prolifique pour le Studio Deacrows auquel le garçon est désormais associé. Ça causait essentiellement Aquablue. Là, rien à voir. On cause de Batrogames. Car oui : la structure Batrogames continue d’avoir une existence autonome et tous ses projets ne cadrent visiblement pas avec la ligne éditoriale du Studio Deadcrows. Tour d’horizon.

1. ‘tain mais j’y comprends plus rien moi ! Ça existe encore Batro’games ?! Je croyais que vous aviez été rachetés suite à une OPA menée par le Studio Deadcrows.

Ahah, oui, bien sûr. Je n’ai pas qu’une seule facette ou centre d’intérêt. Je bosse pour les Deadcrows sur des projets qui me tiennent à cœur (Aquablue, Nautilus, Monster of the Week et une gamme pas encore annoncée, une traduction), en plus de Batrogames. J’ai aussi récemment écrit un scénario pour Demon : la Damnation, chez Agate Éditions (actuellement en foulancement). C’est un jeu excellent et unique, entre Matrix et Dark City.

2. Bon, OK. Du coup, Rotting Christ, c’est faisandé ou bien ça avance ?

Le livre de base et les accessoires sont livrés aux souscripteurs en PDF. La campagne est en cours de finition. Dès que tout est prêt, on envoie à l’impression!

3. J’ai vu que tu avais commencé à teaser autour d’un projet Peter Pan. Ce sera une adaptation du film Disney, je suppose ?

Pas du tout, évidemment. Le projet est basé sur l’œuvre de Barrie, dans le domaine public en France. L’œuvre originale est intelligente, nuancée, et Peter est décrit de manière très ambigüe, voire inquiétante. On se base aussi sur « Le petit oiseau blanc », un récit où Peter est un psychopompe. Le pitch c’est « aventures féériques et ténébreuses dans l’univers de J. M. Barrie ». On y incarne des orphelins de Londres, en 1900, perdus au Pays de Jamais. Ils y rencontrent d’étranges peuples (Satyres, Centaures, enfants frankensteins, etc.), y découvrent à quel point il est dangereux d’être un adulte là bas… sauf à vénérer le grand dieu Pan ou terminer sur le crochet du fameux capitaine.

De temps en temps, les PJ rêvent de Londres. Ils découvrent alors des secrets à travers une série de scènettes jouables. Les secrets de l’univers sont customisables par le MJ grâce à un arbre de choix : qui est Peter, ce qu’est le Pays magique, le passé de Crochet, etc. Nous proposons des options qui s’enchaînent logiquement et le MJ choisit. Le style sera proche de ce qu’à fait Loisel pour sa BD, une sorte de suite gothique qui se destine à un public adulte.

4. J’ai vu que tu voulais employer le Basic System pour ce projet. Mais tu lui trouves quoi exactement à ce système pour vieux ?

Il est connu de tous, très facile à apprendre et désormais en licence open source. Je connais bien les faiblesses de ce système et nous l’avons modifié pour qu’il colle à un univers d’aventures féériques et ténébreuses!

Compétences moins nombreuses, règles de combat simplifiées… Par exemple l’âge des PJ est hyper important, les points de vie sont communs, la moquerie est aussi efficace qu’une arme et pour transformer une réussite en échec, tu peux faire une blague, tricher ou faire une autre gaminerie en « vrai »!

5. Droits toujours. J’ai vu que tu avais sorti en PDF payant un supplément Mage nommé Étrange Empire. Tu bosses aussi pour Arkhane Asylum ou quoi ?

C’est le supplément de fan le plus ambitieux qui soit jamais paru pour Mage l’Ascension https://www.storytellersvault.com/product/306879/Etrange-Empire : 180 pages de scénarios, de conseils et de contexte, mise en page et illustrations pro. Les PJ sont de jeunes mages qui se perdent dans le tournage d’un film maudit, à Hollywood… si vous aimez David Lynch et Nicolas Winding Refn, foncez! Question droits, White Wolf a ouvert une plateforme (Storyteller Vault) où les fans peuvent vendre leurs suppléments. WW fournit les fichiers de maquette et des illustrations gratuites. C’est donc une parution indépendante de la licence d’Arkhane et on leur en a parlé. J’ai aussi publié avec Jérémie Coget une chronique pour Vampire et bientôt un livre de clan inédit : Doppelgänger !

6. J’ai aussi entendu des rumeurs d’une VF de Bombs and Balaclavas RPG. C’est la suite tant attendue de Roquettes et Cornes de gazelles, c’est ça ?

Ahah, ça s’appelle Insurgés. C’est un jeu de guérilla urbaine en Syrie. Il est gratuit en PDF. Tu incarnes des résistants durant la guerre civile au Moyen Orient, durant une guerre asymétrique, comme on dit. Les règles ont un aspect tactique, tout comme une certaine pédagogie et un point de vue intéressant sur cette situation dramatique. Pour le coup, c’est plus qu’un simple JdR. C’est une coopération avec l’auteur de Sigmata : this signal kills fascists, Chad Walker. C’est lui qui publiera la VF et je me suis occupé d’organiser la traduction avec une équipe de volontaires.

7. Hou, hou, toi, tu cherches les ennuis, pas vrai ?

Le jeu avec les poneys était déjà pris, désolé.

8. Et sinon, autre chose ? Mantra peut-être, non ?

Carrément, il y a une campagne inédite, Cycle sacré, qui attend sa maquette ! C’est une trilogie de scénarios qui présente plus en détail l’univers et les intrigues de ce monde.

Les PJ sont en cure de désintoxication au sein d’une secte étrange, puis explorent d’autres dimensions. C’est une campagne ambitieuse qui montre l’étendue de Mantra et ses thèmes mystico-junkies.

Elle complète la première série de scénarios gratuits disponibles sur ma boutique Lulu. Elle a été écrite par Paul Tancogne, Camille Boitel et moi-même.

9. Bon, OK, c’est bien mais, tu vois, je m’y attendais du coup. Tu n’as pas plus… euh… surprenant ?

Tu veux du cul ? Ça manque de cul dans le JdR, alors j’ai un jeu sexy. Ça s’appelle : Lov & Sex. Avec Quentin Bachelet, on a conçu un JdR érotique pour couples. C’est un jeu sextoy qui s’arrête quand les partenaires sont assez excités pour conclure. C’est très didactique et tu pars à la recherche de ton fantasme dans une île paradisiaque, où tout le monde veut baiser direct si tu parviens à dire les mots justes. Y’a des décors différents, des parties du corps sensibles ou taboues, etc. C’est fluide, flexible et intuitif niveau système — oui c’est tellement cliché mais là, c’est littéralement le cas, fluide, flexible et intuitif, tu vois ce que je veux dire ? [NDLR : non, qu’est-ce qu’il veut dire ?? J’espère que c’est pas un truc cochon en tout cas.]

Je ne sais pas trop quand ça sortira, ni si ce sera sous Batrogames. Je remercie d’ailleurs les Sex shops et les boites à striptease de Lyon pour les tests. Et Rémy.

10. Là, c’est tout, hein ? On se revoit en 2022 ?

Attends, j’ai pas fini ! Avec le dessinateur Mysko (qui bosse aussi sur les Terres de Matnak et Lost London), on griffonne un projet qui va déchirer, ça s’appelle: YORUBASPACE. Comme le titre l’indique, c’est un space-opera inspiré de la culture africaine yoruba. J’ai d’ailleurs un linguiste et relecteur yoruba qui m’aide à écrire quelque chose de fidèle à l’esprit africain et je navigue actuellement dans les bouquins sur le sujet.

Le jeu retrace l’exode spatial des yorubas dans des vaisseaux en forme de têtes de divinités, guidés par des intelligences artificielles (ou des esprits, selon le point de vue). La flotte est menacée par des créatures sorties des légendes yoruba. Mieux encore : elle est stoppée net devant un arbre gigantesque, flottant dans une bulle, dans le vide. C’est un jeu plutôt optimiste, ce qui tranche avec les univers de SF actuels. Une ambiance entre Black Panthers, Battlestar Galactica, The Fountain et les contes africains. »

Par contre, c’est un projet hors Batrogames. Ce sera diffusé via Tipee par Mysko.

http://batrogames.blogspot.com/

Une pensée sur “Chez Deadcrows mais Batro

  • 7 mai 2020 à 18:40
    Permalink

    Bonjour , Serait il possible d’avoir plus de précision qd sortira « lost london » et y aura t il un financement participatif ou direct en boutique ?
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *