[L’été des éditeurs] Interview de 500 Nuances de Geek

Cette année, avant de partir en vacances, nous avons eu l’idée d’interviewer tous les éditeurs de jeu de rôle en France. Les professionnels, comme les auto-éditeurs. Cette rubrique estivale, intitulée « L’été des éditeurs », proposera 3 interviews par jour.

Cette idée n’aurait jamais pu se concrétiser sans la participation de chacun, c’est pourquoi toute la rédaction du Fix remercie 500 Nuances de Geek pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Bonne lecture, bonnes vacances et surtout : bon jeu !

1. C’est l’heure des vacances ! Estimez-vous qu’elles arrivent à point pour vous au regard de votre actualité des mois passées ?

j’ai pas compris. Les vacances arrivent quand elles arrivent….en fait 🙂
On est en train de boucler la campagne sur Tschai / supplément DW en envoyant les pdf en ce moment même (les version imprimés seront dans les boites fin juillet début/aout).
A la réflexion, c’est vrai que ça tombe toujours en été. En même temps, on a bouclé l’opération sur 6 livres en 8 mois…

2. Du coup, vous mettez la clef sous la porte pendant deux mois ou vous profitez de la torpeur estivale pour mettre un bon coup de collier ?

La maison prendra des vacances quand je serai mort, ou que j’aurai abandonné. Cet été, c’est la campagne de Berlin XVIII V4 qui est au programme, le 20 juillet (peut etre le 27 mais pas plus tard). La gamme est en travail depuis 2015…

3. On vous retrouvera à la rentrée de septembre avec quelle actualité ?

Les sorties Caravelle. Les livraisons de la campagne La Laverie (et les romans de Charles Stross), d’ici octobre/novembre si tout va bien.

Et début novembre, la campagne de Blades in the Dark. Une grosse campagne dédiée au jeu.

4. Auriez-vous un jeu à conseiller à nos lecteurs pour jouer pendant les vacances ?

Jouez avec des non joueurs ! Et gagnez vous une réputation de tonton-trop-cool.
Accessoirement, vous pouvez faire des émules.

On a publiés des quantités de jeux pour ça, que vous pouvez sortir sans préparation, et qui accrocheront vos joueurs par leur mecanismes…Entre autres

Capes : un jeu de super héros compétitif, sans MJ. Zero préparation, et les PJ/PNJ se créent en associant un ensemble des fiches. On a meme ajouté une version « plateau » a télécharger avec le reste, pour avoir les procédures du jeu sous les yeux.

Danger Patrol: de l’action SF sans souffler avec une bonne dose de choix tactiques, le tout in media res, sans préparation. de John Harper (Blades in the Dark…)

Un poil plus difficile peut etre

Sword Without Master: Du sword and sorcercy qui inclus avant tout la voix off a la Conan. C’est un bijou (qui a fait aussi l’objet d’un hack « super héros »). Pas de préparation

Dread: un jeu d’horreur avec un jenga pour simuler la tension. Parfait pour les nuits trop noires…

Une pensée sur “[L’été des éditeurs] Interview de 500 Nuances de Geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *