Gros Mythos

Ouais, j’avoue, c’est un sacré pavé.

 

Je veux parler, bien sûr, du fameux Mythos de Sandy Petersen qui vient juste de sortir en VF chez Edge. Ou chez FFG. Ou chez Edge Studio. Roooh, je sais plus à la fin !

Si vous avez suivi l’actu JdR dans le détail et été (malgré l’absence du Fix ? Mais comment vous avez fait ?!), vous avez donc vu cela : les sections JdR de la nébuleuse Edge/FFG/Asmodée/Novalis/Whatever vont tenter de mettre un bon coup de balai dans tout ce bazar en fusionnant en un unique Edge Studio qui regroupera toutes les licences JdR détenues par le groupe. Même D&D ? Boaf, pas sûr, non. Mais après tout, D&D est chez Edge en Espagne alors qui sait…

Toutefois, ce changement majeur annoncé début juillet peine à être suivi d’effet. Les sites web des différentes entités existent toujours et proposent toujours des sorties JdR, y compris dans « Sur le grill » annoncées pour tel ou tel trimestre. De même, les forums qui étaient supposés fermer sont toujours ouverts et relativement actifs à cette date. Enfin, Edge Studio possède bel et bien un site web propre mais, pour, le moment, c’est en anglais et tout vide : https://edge-studio.net/ Tiens, c’est bien simple, on dirait moi qui bricole un site sous Wix pour un projet enthousiasmant sur le coup mais finalement avorté au bout de 15 jours…

En attendant d’y voir plus clair dans tout cela (on y travaille), il n’est donc particulièrement pas facile de suivre les sorties JdR de ce côté-là et pourtant le futur studio est devenu un sacré poids lourd dans le domaine avec beaucoup de licences bankable dont, bien sûr, l’Appel de Cthulhu.

 

Mais il faut croire qu’une seule licence poulpique ne suffisait pas et Edge a aussi décidé de se charger de ce drôle d’OVNI qu’est, donc, ce pavé de Sandy Petersen, l’inoubliable créateur de l’AdC. Là, Sandy s’est dit qu’il était temps de sortir l’artillerie lourde. Qu’est-ce qui marche le mieux en matière de JdR, hein ? OK : les règles de la 5E et tout ce qui touche à Lovecraft ? Bingo : mettons les deux dans le même bouquin !

De fait, Mythos, c’est ça : tout le nécessaire à rajouter à l’OGL de la 5E (la base des règles en libre accès, si vous préférez) pour jouer dans une ambiance Lovecraft avec des cultistes déments, des livres impies, des sorts chelous, des dieux indicibles, des Profonds et tout et tout. Le chaînon manquant pour la nébuleuse Edge qui possède (plus ou moins directement, donc…) à la fois D&D5 et L’Appel de Cthulhu dans son catalogue.

De fait, on peut faire confiance à Sandy pour connaître son sujet sur le bout ds doigts alors des trucs à mettre dans Mythos, visiblement, il en a trouvé. Beaucoup même. Plus de 100 monstres, 26 Grands Anciens et autres divinités, quatre races jouables (Goules, Gnori, Chats d’Ulthar, Zoogs), plein de sortilèges, des règles concernant l’usage de la magie lovecraftienne, des artefacts maudits, etc.

Alors, oui, je sais : « des races jouables » ? En effet, Mythos est avant tout fait pour faire jouer dans l’ambiance de Lovecraft mais dans D&D5 quand même. Avec des donjons, des dragons, et tout. C’est un peu bizarre mais, après tout, Ravenloft, non ? Au pire, si, vous, ce que vous voulez, c’est jouer à l’AdC avec les règles de la 5E, ça peut se faire aussi moyennant quelques ajustements (genre : les caractéristiques de la tommy gun…).

En dehors de ces règles, Mythos fournit en effet également de nombreux conseils pour jouer dans une ambiance à la Lovecraft, là aussi le fruit, assurément, d’une expérience incomparable de l’auteur en la matière.

Ah, un petit rappel ! Si vous êtes sceptique et que vous voulez vous faire une idée par vous-même, un scénario officiel de près de 30 pages est disponible gratuitement. Cela s’appelle Somerrisk la Silencieuse et c’est mis en page et illustré comme le livre de base. Quasi kit de découverte (bah oui, avec l’OGL de la 5E), vous y trouverez même des PJ prétirés de niveau 1. Le scénario se télécharge sur le site de l’éditeur ici : http://www.edgeent.fr/jeux/collection/sandy_petersens_cthulhu_mythos

2 pensées sur “Gros Mythos

  • 22 octobre 2020 à 10:53
    Permalink

    Je n’avais pas eu la patience d’attendre j’avais pris la VO de cet ouvrage … et en fan de Lovecraft je n’ai pas été déçu.
    Je ne suis pas très intéressé par la 5E a ce jour, mais j’avais trouvé un usage génial de cet ouvrage en le couplant avec Joan of Arc… ou comment glisser des tentacules dans le mysticisme sombre du moyen âge quasi historique.
    J’avoue avoir été moins intéressé par les races jouables pour ma part, et je regrette que les Contrées du Rêve ne soient pas assumées comme cadre de jeu … mais le bestiaire, les règles de magie et celles de folie valent le coup a elles seules.

    Répondre
  • Ping : Edge Runners - Le Fix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *