Pledger sera-t-il une erreur ?

Tiens, cela faisait longtemps qu’un créateur avait pas essayé de nous convaincre de jouer des personnages colorés avec des yeux démesurés, une petite bouche et des larmes autour des yeux quand on rigole. Le nouveau concurrent répond au doux nom de Éditions 6napse (ça fait moche les noms de projet avec un 6 dedans, vous ne trouvez pas, vous ?) déjà connues de nos services pour les jeux indés, La Couvée et Vivere. Là, ils foulancent en ce moment même (attention, il ne reste pas beaucoup de temps !) leur projet autour de l’univers des manga, Anime was a mistake. Interview.

 

1. Oh, c’est quoi ce nom ?! Vous aimez tendre le bâton pour vous faire battre, c’est ça ?

Mais trop. Je cherchait un approche un peu différente du médium. et je me suis dit que j’allais en parler tel que je le vois, un média, comme un autre avec ses forces et ses défauts. Mais des défauts que l’on a apprivoisé et avec lesquels on joue et qui sont parfois corrigés (quand c’est bien fait). Mais sinon c’est un meme internet qui commence un peu à vieillir mais qui garde tout son sens.

2. Du coup, tu qualifierais plutôt AWAM de « franchement parodique » ou de «plutôt léger » ?

Plutôt léger, je suis pas là non plus pour faire la morale. Et chacun a sa sensibilité.

3. C’est sans doute parce que je suis béotien mais… c’est possible d’émuler un style graphique (manga, anime) autour d’une table de JdR ?

Alors ça a toujours été possible, même un bon vieux D&D le fait. Mais pour joueur ces moments « over the top » et les caricatures, voire l’humour si spécifique à ce média, il manque quelque chose. Et beaucoup d’autres jeux « manga » le font aussi.

4. Bon, supposons. Et donc, tu t’y prends comment ? Il y a des dispositifs prévus dans les règles ?

Oui. Déjà, les bases sont très simple et ouverte a la narration, donc si les joueurs veulent en faire des caisses, ils peuvent. Ensuite il y a le système de Gimmicks, des bonus aux jets de dès provenant de diverses sources (du perso, du scénar, de l’univers…) qui viennent aider les personnages si les conditions sont réunies.

5. Cela dit, j’imagine que les illustrations vont jouer un rôle important dans le livre de jeu. D’ailleurs, un simple coup d’œil à la page de foulancement permet de dire qu’elles sont… euh… en couleurs.

Alors oui, le jeu traite avant tout des Anime, qui proviennent des Manga, les deux sont très liés. L’aspect noir et blanc à été écarté très tôt dans les choix éditoriaux car ils auraient donné un aspect trop sombre à l’ensemble ou l’aurait limité à cette seul face du média. Il faut aussi penser aux Jeux Vidéo, les Light novel…  et bien d’autres.

6. J’ai beau être nul en manga, je me suis laissé dire qu’il en existait de nombreux sous-genres (shonen, shojo, etc.). Comment s’inscrit AWAM dans ce cadre-là ?

Il propose plein d’outils pour jouer un peu tout ça, et même faire des mélanges.

7. S’il n’y a pas d’univers spécifique, cela doit être coton pour créer ses scénarios, non ?

Tout MJ part déjà avec un bagage d’histoires et de manga préférés, il aura forcément 1000 fan-fiction à faire jouer. Pour les autres, il y aura des pistes de scénarios, des conseils et un scénario (campagne ?) complet à la fin.

8. Tu es l’auteur de La Couvée. Qu’en as-tu tiré comme expérience pour ce nouveau projet ?

Qu’il ne faut jamais reculer et se lancer à fond dans une thématique.

9. Le recours au foulancement sans passer par la case éditeur déjà connu et installé, c’est pour ça ?

Nan, c’est parce que les services de Print On Demand font un très mauvais travail sur la couleur.

10. Le foulancement est déjà une réussite. C’est la peine que j’aille pledger ou je laisse tomber ?

Si tu veux pas galérer à le trouver après, c’est maintenant qu’il faut pledger. Je dis ça, je dis rien.

https://www.gameontabletop.com/cf483/anime-was-a-mistake.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *