Oeil Noir et pattes de velours

Cette fois-ci, l’invasion féline ne vient pas d’un éditeur en noir hexagonal bien connu mais d’outre-Rhin. En effet Ulisses Spiele, l’éditeur de Das Schwarze Auge (L’Œil Noir) vient d’annoncer que devant la demande insistante leur spin-off dans l’univers des chats, Die Schwarze Katze, sera traduit en anglais.

Si cela ne vous dit rien, son auteur Jens Ullrich le définit souvent comme un chat botté en Aventurie. Les joueurs vont pouvoir incarner des chats, mais des chats particuliers qui suite à la chute d’une étoile sur Havena ont développé leurs capacités à communiquer, à se tenir sur deux pattes, porter des vêtements et utiliser certains outils.

Durant la journée, ils mènent leur vie de chat classique, mais lorsque tous les humains vont se coucher alors ils endossent leur tenue et les vrais maîtres de la ville partent à l’aventure. Une des richesses de ce JdR est de profiter de tout le background déjà disponible pour Das Schwarze Auge. Le système de règle est cependant simplifié par rapport à celui de son grand frère.

Même si Havena est décrit du point de vue des chats dans le livre de base de Die Schwarze Katze, il est désormais possible en VO d’aller plus loin. En effet le dernier financement en février 2021 qui a réuni plus de 123 000 € avec plus de 650 souscripteurs propose d’élargir la palette des personnages aux chiens, fennecs et autres mangoustes avec un nouveau cadre de jeu autour de la ville de Fasar tout en continuant de développer le setting de Havena. Le lancement de la gamme en anglais avec tout d’abord le livre de base et sans doute le compendium est plutôt bon signe. Étant donné la politique éditoriale de Ulisses Spiele pour Das Schwarze Auge, on peut espérer voir arriver d’autres ouvrages dans la gamme.

Et en VF ?

Rien de prévu pour le moment, BBE, qui possède les droits en français pour L’Œil Noir, n’a jusqu’ici jamais annoncé quoi que ce soit concernant une éventuelle VF. Les plus optimistes se diront qu’il ne faut jamais dire jamais…

2 pensées sur “Oeil Noir et pattes de velours

  • 25 juillet 2022 à 10:01
    Permalink

    (Pssst, il y a un s à « velours »…)

    Autant ce type de supplément semi-sérieux commence lentement à devenir un genre en soi (après « Cathulhu » pour « L’Appel de Cthulhu », par exemple), autant le résultat a l’air bien sympathique, entre la volonté d’intégrer le délire en douceur dans l’univers du jeu et la qualité des illustrations.

    Allez, avec un peu de chance on aura un supplément avec un cross-over « Cats ! La Mascarade »…

    Répondre
  • 25 juillet 2022 à 15:17
    Permalink

    Merci pour la correction va falloir tirer les oreilles du rédac-chef (comment cela je balance) qui est l’auteur du titre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.