L’Alsace en vigilance jaune

Oui, attention, l’est de la France sera en effet prochainement la cible de dangereux hackers : les XII Singes. Depuis que l’éditeur a décidé de hacker Cthulhu pour occuper un espace laissé vacant par inadvertance (oups), tout le domaine de l’horreur et du fantastique historique est mis en coupe réglée à grands coups de campagnes et de suppléments compatibles avec les règles de Cthulhu Hack. Or, c’est dit : les XII Singes vont récidiver à la fin de ce mois et cela se passera dans le cadre du légendaire alsacien (notamment celui popularisé par les œuvres du duo Erckmann-Chatrian à la fin du XIXe siècle).

Le cœur de ce projet est une campagne prête-à-jouer intitulée La Ville en Jaune. Elle est signée Éric Dédalus, un régional de l’étape déjà connu de nos services pour un scénario paru jadis dans le supplément époque Sans-Détour Murmures par-delà les Songes. C’était un scénario qui, déjà, se déroulait… dans l’Alsace des années 20. Un maniaque, je vous dis !

Allez, comme on dit, on prendrait bien un p’tit stück de pitch pour fêter ça :

Strasbourg, septembre 1920. La ville a été libérée il y a peu et se remet enfin à vivre après les dures années de privation de la Der des Ders. Dans l’euphorie de l’après-guerre, elle relance le chantier pharaonique de la Grande Percée, un immense projet d’urbanisme visant à détruire plus de 500 immeubles insalubres. La ville projette de reconstruire à ces emplacements des habitations modernes bordées de grandes artères aérant la ville. Initié par les Allemands, le projet a été interrompu par la guerre. Maintenant qu’il a repris, de trop nombreux problèmes surviennent dans les innombrables chantiers nécessaires à l’opération. Des ouvriers dont le rôle est décisif pour la poursuite du chantier se font porter malade, des matériaux difficilement remplaçables disparaissent du jour en lendemain, même lorsqu’ils sont surveillés. Des murs et des plafonds, œuvres d’architectes réputés, s’effondrent contre toute attente. Des banques se mettent à geler les crédits alloués à la reconstruction. Bref, le destin semble s’acharner pour que les immeubles détruits ne renaissent jamais de leurs cendres. Le responsable du projet charge les personnages des joueurs d’enquêter à leur sujet. Arriveront-ils à comprendre quel sombre projet se trame derrière cette opération d’urbanisme de très grande ampleur ?

Déjà prometteur, pas vrai ?

Cela dit, on ne vous la fait pas, ce serait bête d’organiser un foulancement pour avoir « juste » une campagne, pas vrai ? Alors, les Singes vont nous enrober tout ça avec toute une mini-gamme dédiée qui s’articulera autour de trois suppléments :

  • La campagne elle-même (tant qu’à faire !)

  • Le guide occulte de Strasbourg (qui décrit l’histoire de Strasbourg, pointe les éléments occultes intéressants, et selon le succès du financement participatif proposera des graines de scénarios cthuliens)

  • Un pack du meneur, qui contiendra un trombinoscope des PNJ rencontrés, un écran de jeu 3 volets rigide, cinq dossiers de prétirés, une pochette d’aides de jeu et un poster de Strasbourg en 1920.

Là aussi, comme attendu, les paliers débloqués permettront d’ajouter du contenu au guide, à la campagne, ainsi que de nouvelles aides de jeu (par le talentueux Maxime Plasse, comme toujours) et de nouveaux portraits (signés Christophe Swal).

Le foulancement débutera le 28 septembre et la livraison est prévue deuxième semestre 2021. Oui, toujours des délais serrés chez les Singes.

On vous tient au courant et on vous proposera notamment une interview de l’auteur dans quelques temps.

6 pensées sur “L’Alsace en vigilance jaune

  • 10 septembre 2020 à 12:51
    Permalink

    Mine de rien les XII singes commencent à devenir les gars sur du foulancement ! Je vais sans doute me laisser tenter.

    Répondre
  • 10 septembre 2020 à 17:18
    Permalink

    Sortie au deuxième semestre 2021 par contre 😉

    Répondre
    • 10 septembre 2020 à 18:54
      Permalink

      C’est corrigé. Merci pour ta vigilance.

      Répondre
  • 12 septembre 2020 à 11:31
    Permalink

    Cela change tout, juin 2021 pour la réception. Du coup je vais attendre la sortie boutique l’été prochain.

    Répondre
    • 21 septembre 2020 à 18:37
      Permalink

      Deuxième semestre, ça ne veut pas dire juin 2021, ça veut dire entre juin 2021 et décembre 2021.

      Répondre
  • Ping : Jaune et joli - Le Fix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *