Oh, méga bien !

Ouais, au top. Vraiment.

(…)

Quoi ? Le jeu Omega ?

Ah non, je n’en sais rien. Pour le moment, j’ai juste pris connaissance du kit de découverte. Et moi, vous savez les trucs à base de méchas…

Non, en fait, je parle de l’éditeur Odonata, responsable de ce nouveau projet SF après le étroit mais déjà remarqué Insectopia.

Vous ne pouvez pas vous rendre compte. Des mails précis et aimables sans avoir à demander, des communiqués de presse carrés, des dossiers de presse fournis, des images utilisables, un PDF en avant-première, une proposition de service presse sans avoir à quémander… wahou, n’en jetez plus ! Odonata est encore un tout petit éditeur mais son professionnalisme me rappelle… me rappelle… non, je ne m’en souviens plus, en fait.

Vous me direz : OK mais, si ça se trouve, leurs jeux, c’est de la bouse.

Possible, en effet. Mais, quand même, si on prend la peine de vous raconter cette tambouille interne, c’est que, pour nous, ce n’est pas un sujet à négliger.

Aujourd’hui, dans le petit monde du JdR, on a pris l’habitude d’acheter du vent. On pledge pour des trucs et des machins qui existeront. Peut-être. Un jour. Ou pas. Certes, les défections sont encore rares dans un système qui, globalement, tient la route et même, souvent, s’améliore (tenez, prenez les progrès impressionnants de BBE vis à vis de leur gestion des CF). Mais ces défections existent : Sans-Détour, les Ludopathes, Oh my game! … et encore on vous épargne là les retards à rallonge qui finissent par poser des questions sur la livraison effective du produit et le sens d’une livraison tellement en décalage avec le moment d’achat (Mage VF chez Arkhane, par exemple, ou les projets de création pharaoniques de chez Agate).

Alors, vous faîtes comme vous voulez mais, nous, un éditeur qui fait son job d’éditeur vis à vis des médias rôlistes, ce n’est peut-être qu’un indice de sa fiabilité mais c’est quand même un indice que nous mettons volontiers à son crédit.

Après, on est d’accord : il faut encore être intéressé par la proposition de jeu, hein. Alors, si vous étiez allergique aux blattes d’Insectopia, qu’est-ce qu’il y a dans cet Omega ?

Alors, pour le moment, on n’en a qu’un aperçu puisque le jeu n’existe que dans ses prémices sous la forme d’un kit de découverte. On vous en a déjà parlé lundi dernier mais il est important de ne pas le limiter à la rubrique du lundi/gratuit puisque, comme vous le savez peut-être, il existera aussi une version payante distribuée en boutiques : 120 pages tout couleurs avec la même chose que dans le PDF gratuit mais aussi, bien sûr, de l’inédit sous la forme de deux gros scénarios qui, en se combinant avec celui de la version gratuite, vous conduisent à posséder déjà de quoi jouer à Omega pendant pas mal de sessions de jeu. Un ticket d’entrée vraiment accessible.

Omega a un lointain lien de parenté avec l’antique Heavy Metal de Croc dans le sens où les PJ incarnent des êtres robotiques. Comme dans ce jeu, vos incroyables capacités robotiques n’excluent pas, à vos risques et périls, l’émulation des sentiments et passions humaines (amour, amitié, peur, etc.). Qu’est-ce qui sera le plus utile pour faire face aux missions d’infiltration ou de contre-espionnage confiées par votre fabricant ? A vous de le décider.

Niveau système de jeu, la filiation se fait elle avec l’autre jeu de l’équipe, Insectopia. ON retrouve donc le principe du petit sac avec des « blattes » à l’intérieur pour gérer le hasard. Ici, les « blattes » deviennent des « diodes » et les règles sont largement adaptées au contexte SF de Omega mais l’idée de base reste quand même la même.

Ce livret intitulé Missions Initiales contient tout le nécessaire pour débuter : présentation de l’univers, système de règles (y compris matos et vaisseaux spatiaux, par exemple), des prétirés magnifiquement illustrés et donc trois scénarios. Pour les « diodes », il faudra ou avoir Insectopia, ou bricoler ou s’en remettre à de plus classiques D10.

Le jeu complet sera foulancé en janvier 2021 sur Game On Tabletop. Cochon qui s’en dédit. Tenez, deuxième indice de fiabilité. L’éditeur avait annoncé la sortie de ce kit en octobre 2020 et on est en octobre 2020. Alors, si le CF débute vraiment en janvier 2021… vous voyez ce que je veux dire, pas vrai ?

http://odonataeditions.e-monsite.com/pages/omega-le-jeu-de-role.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *