LETO vous présente ses meilleurs vieux

Eh, vous me reconnaissez ? Mais, si, c’est encore moi : l’annonce mensuelle d’un nouveau jeu sur le planning des Éditions LETO. Vous me trouvez un peu lourd ? C’est vrai. Mais ça c’est parce que mon frère, celui qui annonce les sorties effectives des jeux de l’éditeur, est en vacances, donc, vous comprenez, hein…

Et donc, voilà, le planning non-euclidien de LETO continue de nous surprendre mois après mois avec, cette fois-ci, l’annonce d’un très gros outsider, pas du tout le genre de licence qu’on avait ciblé dans notre article sur le mercato d’hiver. Il s’agit en effet de Against the Darkmaster.

A quoi ?

Oui, je sais.

Et avec la couvrante (du kit de découverte, là), ça va mieux ?

Voilà : c’est JRTM, en fait. Plus exactement JRTM mais sans la licence officielle Le Seigneur des Anneaux. Donc, oui, le truc avec les tables de manœuvre pour se déplacer selon le type d’armure porté, les tables de coups critiques à rallonge selon le type d’arme employé, le jet ouvert sur un D100 et tout ça. Mais sans le lore de Tolkien.

Je vous l’avais dit : un gros outsider.

Un gros tout court d’ailleurs car le livre de base VO pèse plus de 550 pages facile. Autant dire que c’est un projet assez délicat à produire niveau traduction, impression, stocks, expédition, etc. Mais, même pas peur, LETO se lance.

Ce qui est sûr, c’est qu’il y a un marché pour ce jeu : les premiers retours sont plutôt bons et le travail des auteurs (italiens) de Open Endend Games est salué par les fans qui retrouvent les sensations old school du jeu d’origine mais avec un peu plus d’ergonomie. Qui a dit « c’est pas difficile ? » Rooooh, vous êtes coquins quand même.

Il existe aussi des écrans du MJ (normal ou collector) et des aventures. On ne sait pas encore si LETO pasera par un foulancement mais si, comme c’est probable, c’est le cas, on devrait y avoir droit aussi en VF.

Pour finir, un problème d’arithmétique. En supposant que LETO continue d’annoncer un nouveau projet par mois mais ne sort effectivement que deux projets par an, combien y aura-t-il de projets sur le planning LETO à la fin de l’année ? En comptant ceux qui y sont déjà sinon c’est trop facile.

Vous avez deux heures.

7 pensées sur “LETO vous présente ses meilleurs vieux

  • 27 janvier 2021 à 01:12
    Permalink

    Je trouve votre ton persifleur un peu déplacé. LETO fait vraiment du bon boulot, et surtout, propose des jeux qu’on ne verrait pas ailleurs. Sachant que Laurent Rambour bosse tout seul, c’est homérique.

    J’ai reçu aujourd’hui ma souscription de Wulin. De l’excellent ouvrage. L’attente est parfois longue, mais les souscripteurs ne sont jamais lésés.

    Répondre
    • 27 janvier 2021 à 09:18
      Permalink

      C’est gentil d’aller dans notre sens, Philippe. On n’est pas trop habitués avec toi ^^ En effet, le seul persiflage présent dans cet article consiste à faire remarquer que c’est beaucoup et sans doute trop pour un seul homme. Et nous aussi, on apprécie la qualité des productions LETO. C’est bien pour ça que l’on préférerait voir arriver Everway ou Rue Morgue avant longtemps 😉

      Répondre
      • 27 janvier 2021 à 10:09
        Permalink

        Je ne vais pas me faire l’avocat de Laurent (c’est juste quelqu’un que j’apprécie, je n’ai pas d’action dans son entreprise 😉), mais j’imagine que s’il fait autant de propositions, c’est qu’il a un plan pour se développer. Et puis, traduire un jeu prend beaucoup moins de temps que d’en créer un de toute pièce : les illustrations existent etla traduction est nécessairement externalisée.

        Répondre
        • 27 janvier 2021 à 10:37
          Permalink

          Et préparer le foulancement ? Le suivre jour après jour ? Communiquer dessus ? Commander les différents éléments à l’imprimeur ? Etc. Tout projet prend un temps fou. Et nous aussi, on tient à la santé de Laurent. Raison de plus pour lui suggérer amicalement de mettre la pédale douce.

          Répondre
        • 27 janvier 2021 à 17:15
          Permalink

          Je ne veux pas me l’avocat de Narbeuh mais c’est exactement le genre d’information (je ne vais même pas dire de poil à gratter) que j’attends d’un media comme Le Fix.

          J’aurais même personnellement rajouté dans l’article la dissonance de l’interview du CB 35 (qui laissait entendre que LETO était à 2 doigts de jeter l’éponge si ça continuait comme ça), certes réalisée maintenant il y a 2-3 mois, et l’arrivée salutaire annoncée de Jérôme Isnard.

          Et que je pense *personnellement* que même à deux la traduction conjointe de pavés comme Wraith v20 ou Darkmaster me semble trop lourd à porter, à plus forte raison si elle est externalisée à des freelances (coucou l’expérience de la VF de Designers & Dragons 🙂

          Après je ne demande qu’à être trompé, et moi aussi je tiens à la santé de Laurent 😉

          Répondre
    • 12 février 2021 à 18:47
      Permalink

      Bonjour,
      Malheureusement je vais vous contredire, car j’attends toujours depuis plusieurs années, ce que j’avais acheté concernant Wulin ! Laurent Rambour, malgré plusieurs mails échangés, n’a pas tenu ses engagements et je n’ai jamais reçu l’intégralité de la commande (version la plus chère et la plus complète en plus), de Wulin (bestiaire, la carte etc) et j’ai eu les mêmes soucis avec One%.
      Donc très clairement je n’achète plus chez lui/eux.
      C’est bien dommage, j’avais un bon feeling à la base vu nos échanges, mais grosse déception.

      Répondre
  • 1 mars 2021 à 16:17
    Permalink

    Bonjour,
    je partage l’avis de Seb ; plus de 5 années pour avoir mon pack complet de wulin 1er édition.
    Ca recommence avec Feng-Shui 2, souscription commencé en 2017 pour laquelle seul le livre de base et l’écran ont été livré.
    je ne partage plus les multiples relances avec les excuses de « je suis tout seul et c’est donc compliqué ».

    La passion n’excuse pas tout ; il faut aussi savoir rester humble devant les chantiers et identifier ses points faibles/fort et se donner les moyens.
    Au delà des prix des souscriptions qui s’élèvent tout de même entre 50 et plus de 100 euros, il y a des attentes des envies. Ne pas être au RdV c’est faire retomber la fibre pour le jeux, voir tuer une gamme.
    Cela sera aussi, ma dernière souscription pour moi, avec LETO.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *