La VM de 7th Sea en cours de foulancement

Oui, oui, la Version Montaginoise, bien sûr !

Comme annoncé depuis quelques semaines, c’est donc bel et bien Agate qui s’en charge via la plateforme Ulule (qui, finalement, ne se défend pas si mal face à Casus Belli ces derniers temps). Confronté aux affres de la création avec sa gamme phare, Les Ombres d’Esteren, Agate a depuis quelques temps eu la sagesse de ne plus mettre tous ses œufs dans le même panier et, en parallèle, mène des traductions sur de grosses licences susceptibles de développer son activité. Dans ce cas, il vaut mieux donner dans le connu, voire dans le ronflant. Alors, après Vampire le Requiem, voici un autre titre un peu vintage qui sonne bien aux oreilles des enfants du Millenium : 7th Sea ou Les Secrets de la 7ème Mer (le Français, cette langue dispendieuse en mots…).

Si vous êtes un jeunot, sachez simplement qu’il s’agissait alors pour l’éditeur AEG de refaire le coup de Legend of the five rings : on prend un contexte historico-légendaire, on le presse pour en extraire sans complexe aucun tout le fun potentiel, on agite bien, on lie avec le système roll&keep maison et hop, on en vend des caisses.

Après le combo Chine+Japon de L5R, c’est autour de l’Europe des films de cape et d’épée de connaître la moulinette AEG : des pirates ? Évidemment des pirates ! Des Français belliqueux prompts à l’insurrection ? Easy ! Des Espagnols fourbes se lissant la moustache entre deux doigts ? Obligé ! Etc. Vous avez compris le truc, hein ? Au début des années 2000, Asmodée avait traduit le tout en ajoutant, cela mérite d’être signalé, pas mal de scénarios inédits, denrée rare dans la gamme VO.

Mais ça, c’était avant. En effet, John Wick, le célèbre auteur du jeu, a décidé voilà peu de reprendre son poulain pour lui donner une nouvelle édition (système retouché, background un peu évolué, illustrations qui claquent, etc.). C’est bien sûr celle-ci que Agate se propose de faire financer actuellement. Oui, si c’est du « John Wick presents », cela aurait pu aussi être chez Arkhane Asylum (qui, justement, édite aussi Vampire-pas-le-Requiem…) mais, en fait, non. C’est comme ça.

Comme d’hab’ avec les foulancements, le temps qu’on décide au sein de la Redac6on qui rédige la news et… c’est déjà largement financé ! On atteint même les… 600 % ! C’est du délire et cela prouve une nouvelle fois que Agate sait attirer l’attention sur ses projets. Bon, si vous comptiez sur nous pour vous informer, rassurez-vous, vous pouvez encore servir à quelque chose : il reste une trentaine de jours et des paliers pourraient sûrement avoir besoin de votre écot.

On passe sur le livre de base (ça, c’est fait). On ne s’étend pas par manque de masochisme sur les versions collector reliées en peau de raton-laveur ou sur le quickstart réservé aux souscripteurs (WTF ? comme on dit en Avalon). Il y a en effet bien assez à faire avec le matos à jouer :

  • le supplément Héros & Scélérats (200 pages) : près de 100 PNJ de toutes sortes (rivaux, ennemis, amants et adversaires en puissance).
  • le supplément Nations Pirates (200 pages itou) : tout, tout, vous saurez tout sur les pirates de la 7ème Mer.
  • l’écran du meneur (3 volets, rigide)

  • des jetons de Points d’Héroïsme à plaquer sur la table en hurlant « prrrreparrrre to die ! »
  • une magnifique grande carte de Théah (environ 80 cm de large sur 50 de haut)

  • un jeu de cartes Héroïque (54 cartes) : pour faire intervenir aisément des… héros en cours de jeu. Dingue.
  • un jeu de cartes Scélérat (54 cartes) : euh, ‘faut vraiment que je vous explique ?
  • un jeu de cartes de Sorte (78 cartes) : un tarot magnifique mais dont l’usage semble plus cosmétique. Bon, vous avez bien une PNJ diseuse de bonne aventure quelque part, non ?

Apparemment, Agate a aussi le bon goût d’apprendre de quelques erreurs passées. A en croire la communication officielle de l’éditeur, on devrait ainsi échapper aux attentes interminables : le PDF du livre de base sera envoyé dès la clôture du CF et les ouvrages imprimés devraient être expédiés durant l’été. Les suppléments, la carte et tout ça seraient également en cours de production.Cela promet en tout cas une amusante course à la livraison des CF autour des « jeux de pirates ». Bon, OK, Pavillon Noir 2 avait pris quelques longueurs d’avance. ^^

Enfin, à propos de livres imprimés, suite à des défauts dans les exemplaires de Vampire le Requiem, l’éditeur devrait également faire le choix d’un imprimeur européen et non du Cathay… euh, de Chine.

Ainsi, à l’inverse de Cyrano, tous les souscripteurs croisent les doigts en se disant : « espérons qu’à la fin de ces touches, ils envoient ».

https://fr.ulule.com/7e-mer/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *