Riders on the storms

Comme annoncé plus tôt dans les pages du Fix, Chibi publie donc (encore !) un nouveau titre : Coureurs d’orages.

Par bien des côtés, ce nouveau titre correspond parfaitement aux standards de la collection : format court, esprit Old School Renaissance, grande flexibilité dans les usages (hacks et adaptations à prévoir)… Toutefois, une différence de taille : ce n’est PAS une création du Grümph. Et bah quoi, on peut bien s’accorder une petite pause de temps en temps, non ? Bon, bien sûr, comme vous l’aurez aisément remarqué, LG a quand même fait la couv’, les illus intérieures, la maquette… faudrait pas quand même perdre la main.

Sur ce coup là, LG fait bosser Jean-Baptiste ‘Islayre d’Argolh’ Durand, déjà auteur de La Cité Sans Nom un setting urbain medfan. Là, l’auteur fait aboutir une longue réflexion sur le minimalisme en JdR et propose donc un jeu medfan (pour le moment) assez classique mais où seul l’indispensable a été conservé.

Du coup, cela donne un modeste livret de 62 pages au format Chibi, avec les règles complètes, des règles optionnelles pour ceux qui veulent adapter un univers spécifique, des notes d’intention pour expliquer la philosophie du jeu, 18 pré-tirés illustrés et même un module complet.

Chose finalement assez rare en matière de Chibi, Coureurs d’Orages devrait bénéficier d’un suivi régulier. L’objectif est en effet de sortir chaque année un supplément qui fasse grosso-modo la taille du livre de base.

Pour octobre 2018, on devrait avoir un maxi-module : Les terres noires de Manduka. Pour octobre 2019, ce serait Coureurs d’Arcanes, un supplément mixte qui proposera des règles optionnelles supplémentaires et deux minivers : le septième âge d’Irkala (high fantasy dans un monde sans dieux) et Sauvage Albion (une uchronie Arthurienne, très différente du Britannia Obscura de LG).

Comme d’hab’ pour les Chibi, c’est soit en PDF, soit en impression à la demande (au format Chibig, c’est-à-dire un format roman 6×9) chez Lulu : http://www.lulu.com/spotlight/ChibiLG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *