Edge, toujours sur la brèche

Edge, en ce moment, fait plus parler de lui niveau JdR sur les réseaux sociaux qu’en boutiques. C’est un peu l’image dont souffre cet éditeur auprès des rôlistes : de bien beaux produits mais qui seront livrés au « troisième trimestre 2019 » ou au « quatrième trimestre 2019 ». Voire au « cinquième trimestre 2019 » diront même les plus mauvaises langues que nous (si, ça existe, on a les noms des meneurs).

Les habitués du site web de Edge (ou de son faux-frère, FFG France) connaissent la chanson : « sur le grill » (du nom de la rubrique qui présente le planning à venir de l’éditeur), on ne voit pas souvent passer de JdR et quand celui-ci fait la une, c’est souvent pour constater un retard conséquent. De ce fait, des gammes aussi alléchantes que L’Anneau Unique, Degenesis ou, encore plus, les divers jeux Star Wars prennent un retard parfois décourageant vis à vis des gammes VO.

Cela pouvait calmer la joie de ceux qui poussaient un soupir de soulagement en apprenant que l’éditeur occitano-espagnol avait récupéré la fameuse licence L’appel de Cthulhu, le graal éditorial (enfin, après D&D bien sûr…) de ce côté-ci des Pyrénées tant le succès du jeu lovecraftien y est ancré dans les racines de notre pratique du JdR.

Visiblement conscient du problème, Edge/FFG a relancé sa com’ à destination des rôlistes. Curieusement, celle-ci se trouve d’ailleurs unifiée sous la seule bannière de Edge alors que, officiellement, les jeux continuent de sortir sous un label ou l’autre. En tout cas, l’éditeur bicéphale annonce des sorties pléthoriques pour… euh… disons pour les prochains trimestres.

A tout seigneur tout honneur, commençons par un mot sur l’AdC qui devrait être doté de sa boîte d’initiation officielle avant l’été (les textes sont traduits et en cours de relecture).

Le challenge très relevé proposé par l’excellente boîte de COC chez BBE sera-t-il relevé ? En tout cas, ce kit de découverte proposera un contenu plus classique avec 3 livrets (règles de base, une quête-solo pour découvrir le jeu et ses règles en douceur et enfin un recueil de trois aventures), des fiches vierges, des dés et des indices à distribuer aux joueurs. On peut supposer qu’il aura pour lui l’argument du prix.

Les livres suivants (désignés sous le curieux nom d’édition 7.2) sont également en cours de traduction et pourraient sortir avant la fin de l’année. En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’elle ne rependra pas le format carré de l’actuelle version espagnole (faite aussi par Edge) : à l’ancienne. Outre les ouvrages classiques (de base, de l’investigateur, etc.), l’éditeur devrait assez vite se lancer sur Pulp Cthulhu et sa campagne Two-Headed Serpent. Enfin, même si rien n’est arrêté, Edge ne s’interdit pas de se lancer dans des créations francophones autour de la licence.

Les gammes déjà installées ne sont pas oubliées même si – encore une fois – le rédacteur du planning aura l’impression de radoter : Black Atlantic pour Degenesis est à la maquette, Les cavaliers du Rohan pour L’Anneau unique n’ont toujours pas trouvé la sortie de l’écurie et l’écran du MJ (avec son inévitable scénario) de son frère Aventures dans la Terre du Milieu sortira… euh… bientôt.

Ça bouge un peu plus du côté de La Fin du Monde avec le 3ème opus (sur 4) consacré aux invasions extraterrestres. C’est pour… euh… bah, bientôt aussi.

L’autre gros morceau du moment – certes officiellement chez FFG – c’est la nouvelle édition de L5A. Là, il y a du concret puisque la magnifique boîte de découverte vient de sortir en boutique. Le livre de base pourrait l’y rejoindre d’ici la fin de l’été. Le reste du planning, lui, est encore dans le flou.

Tant qu’on est chez FFG, restons-y avec le fond de commerce de l’éditeur (niveau JdR s’entend…) : les jeux Star Wars. Là, cela semble particulièrement flou et seul un supplément (Entente forcée pour L’ère de la Rébellion) est réellement au planning.

Pour le reste de ces nombreuses gammes et sous-gammes, l’éditeur évoque les problèmes à la fois d’approbation des détenteurs de la licence et de transport depuis la Chine. Cela devrait se débloquer dans 4-5 mois paraît-il. Bon, on fera comme Sœur Anne, pas vrai ?

En ce qui concerne Genesys (la version générique du système à dés spéciaux de FFG), pas de com’ officielle du même acabit mais les derniers messages annoncent « des surprises » donc, hein, bon… En tout cas, c’est sûr de chez sûr maintenant : le jeu sera bien publié en VF chez FFG France. Le livre de base est déjà traduit et en cours de relecture. A priori, l’éditeur devrait laisser tomber le supplément sur l’univers medfan, Terrinoth, mais on devrait avoir celui sur l’univers cyber Android. Comme on le voit, l’idée est de lier univers des jeux de plateau à succès de FFG et JdR. Du coup, FFG France aimerait même éditer un setting Cthulhu lié à Horreur à Arkham et autres jeux de plateau maison dans l’univers de Lovecraft. A suivre.

C’est d’ailleurs un véritable strike lovecraftien que vise Edge/FFG puisqu’on a appris depuis peu que l’éditeur allait mettre la main sur la licence VF du jeu Mythos écrit par le célèbre Sandy Petersen : jouer dans l’univers de Cthulhu (les monstres, les Grands anciens, les cultistes, etc.) mais avec les règles de D&D5. Pourquoi pas ?

Enfin et même si, là aussi, c’est sans date précise, l’éditeur confirme travailler sur la VF d’un nouveau jeu de chez Bully Pulpit Games (après Fiasco et Night Witches). Il s’agit de Juggernaut de Jason Morningstar. C’est un jeu (quasi-) sans préparation qui nécessite un jeu de cartes spécial et la bande-son fournie. Cela parle d’un super-ordinateur inventé dans les années 1950 et tellement super qu’il peut lire l’avenir.

Wow. Si tout ça devait donc sortir avant le fameux et fatidique « 5ème trimestre », cela ferait bel et bien du couple Edge/FFG un leader du JdR francophone.

On croise les doigts et on espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *