Starfinder, initiez-vous aux étoiles

En 2012 sortait, chez Black Book Editions, l’excellente boîte d’initiation pour Pathfinder 1ère édition (2011 pour la VO). De par son contenu riche et sa forme soignée, cette boîte est devenue un classique, mais aussi une référence pour les autres boîtes qui lui succédèrent : aventure solo pour initier aux règles, set de dés, flip-map, pions, etc.

Quelles sont les promesses de cette nouvelle boîte d’initiation made by Paizo, et toujours éditée en France par Black Book Editions ? Une nouvelle référence du genre ou une confirmation des acquis ?

Étoiles en boîte

Avant d’aborder le fond, intéressons nous à la forme et au contenu. Sans surprise, la boîte est bien remplie et la qualité au rendez-vous (qui sortirait encore une boîte en carton souple en 2021 ?) :

  • Le manuel des héros (aventure solo, création de perso et système de règles) – 96 pages
  • Le guide du maître (scénario d’introduction, beaucoup, beaucoup de conseil pour maitriser et créer ses propres histoires et un bestiaire) – 96 pages.
  • un set de 7 dés de l’espace !
  • 6 pré-tirés
  • 6 feuilles de personnages vierges
  • une flip map recto-verso
  • 6 cartes d’aides de jeu (rappel des actions possibles pendant un tour de combat et des états)
  • 87 pions en cartons (personnages et créatures)
  • 24 socles en plastiques (dont 3 larges pour les grosses bêbête)

Si on devait pinailler, on regretterait l’absence d’un écran. BBE nous a habitué à un fournir un dans les productions maisons (COF, Héros et Dragons, Monstres) et on s’habitue vite aux bonnes choses.

L’école des héros

Attaquons nous maintenant au concret avec le manuel des héros. Livret de 96 pages qui contient tout le nécessaire pour créer votre personnage et pour apprendre les règles.

L’ouvrage débute par une histoire dont vous êtes le héros qui, de par sa forme didactique, est surtout là pour vous initier aux règles plutôt que de vous faire vivre une grande aventure. On y incarne un soldat de la station Absalom embauché par la société des explorateurs pour enquêter et, éventuellement, faire le ménage dans les couloirs de maintenance de la zone du Pic.

Ensuite, une fois l’aventure terminée, vous trouverez sur quelques pages une explication sur ce qu’est le JdR, ainsi que les termes qui lui sont associés de manière générale (les dés, PNJ, …) et à Starfinder plus spécifiquement (classe d’armure, jet de sauvegarde, …).

Le reste de l’ouvrage est consacré à la création de personnage (de niveau 1 jusqu’au niveau 4) et aux règles du jeu (version simplifié).

Au niveau des races et des classes jouables, on retrouve toutes celles du livre de base, excepté la race des Kasathas et la classe solarien. La liste des dons est également moins fournie. Mais honnêtement, l’essentiel est là pour créer des personnages riches et variés. Tout vous est expliqué, de la répartition de points dans les caractéristiques au choix de l’équipement.

Autre bon point, comme pour Pathfinder, tout les objets listés sans le chapitre équipement sont illustrés. Un détail très appréciable qui peut facilement se transformer en aide de jeu pour stimuler l’imagination (et le loot).

Par contre, si vous ne voulez pas créer votre perso, sachez que la boîte propose également 6 prétirés avec des feuilles de perso très didactiques :

Les règles, quant à elles, sont expédiées en une petite vingtaines de pages, dans lesquelles vous retrouverez l’essentiel : test de compétences, test de caractéristique, jet de sauvegarde, lancer un sort, tout ce qui concerne les combats, les blessures et les états. D’ailleurs, la 4ème de couverture des deux livrets résume toutes les règles de combat et 6 mini-fiches d’aide résument les états (recto) et les actions possibles (verso).

Le guide du maître

Attaquons nous au guide du maître de jeu. Là encore, on se retrouve avec un livret assez dense, mais richement illustré, de 96 pages.

Il commence par le scénario qui fera débuter vos PJ. Ce dernier est un simple donjon, très didactique sur la forme, qui permettra à vos joueurs de se familiariser avec le système et de gagner leurs premiers XP. Clairement, ce n’est pas pour l’intrigue de ce « scénario » qu’on achètera la boîte. Mais bien pour la suite. Car le reste du livret, en dehors du bestiaire en fin d’ouvrage, n’est que conseils pour vous aider à créer vos propres aventures. Il y a des synopsis et pistes d’aventures (que ce soit sur la station ou sur d’autres planètes), des quêtes supplémentaires (sur un paragraphe) et même une section qui, en vous prenant par la main, vous explique comment donner une suite directe au scénario d’introduction.

Verdict des étoiles

Starfinder, la boîte d’initiation est, comme son nom l’indique, une bonne boîte d’initiation au jeu de rôle. Dans les standard de ce qui se fait de nos jours. Mais c’est également une excellente boîte d’introduction, en douceur, à l’univers Starfinder et à son système. C’est également une des rares boîtes d’initiation qui proposent un univers orienté SF spatiale (avec le récent Alien). Alors, de la science fantasy, certes, mais si vous voulez changer un peu des univers Med-Fan et que vous n’êtes pas allergique aux gobelins de l’espace, c’est l’occasion de varier les plaisirs.

La seule question à vous poser et donc de savoir si l’univers de Starfinder vous tente et si vous aimez les combats (nombreux et tactiques). Dans ce cas, vous ne serez pas déçu par cette très bonne boîte d’initiation. Au contraire, c’est une excellente boîte de base pour Starfinder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *