Pendant ce temps-là, y en a qui bossent

Alors voilà, c’est la canicule, le farniente à l’ombre, les retards de foulancement « à cause de que c’est vous comprenez pas trop pratique de livrer en juillet-août, hein »… bref, c’est l’été.

Mais, pendant ce temps là, il y a des JdR qui continuent de tomber à rythme régulier et, si on n’y prend pas garde, on risque de passer à côté. C’est par exemple le cas de ceux de Khelren (oui, l’ancien Di6dent).

Alors, c’est vrai, du côté de la structure éditoriale Studio Absinthe, c’est plutôt calme. Par exemple, pour l’édition définitive de Dominion, les textes ne sont rédigés qu’à environ 50 % et la réalisation des illustrations est en cours : bref, ce n’est pas pour tout de suite. Du coup, pour les autres projets de la fée verte, pas de news non plus, c’est normal.

Mais, Khelren, c’est aussi un Tipeee qui l’aide à financer la création et la publication de jeux au format court, en PDF, sur des sujets plutôt pointus. Et là, on note un net retour de flamme avec pas moins de trois jeux inédits tout juste sortis ou à paraître. Et c’est ceux-là qu’on ne voudrait pas que vous rattassiez (c’est pas ça ?).

Ainsi, il y a eu il y a quelques temps la sortie de Le Réseau Fahrenheit dont voici le pitch brûlant (arf, arf) :

Le Réseau Fahrenheit, une cellule d’activistes dont vous faisiez partie, est soupçonné d’être à l’origine de plusieurs attentats terroristes.
Aux dernières nouvelles, la cellule était dissoute et votre passé d’activiste était derrière vous. Vous n’aviez jamais employé la violence et encore moins fomenté d’attentat.
À présent, l’ensemble des services antiterroristes est à vos trousses.
Êtes-vous l’instigateur des attentats ou êtes-vous innocent ? Quels sont vos liens avec les autres membres et avec le leader de cette cellule ? Servirez-vous de bouc émissaire ou vous sortirez-vous sain et sauf de la chute du Réseau Fahrenheit ?

Il s’agit d’un jeu de rôle utilisant des cartes, sans meneur de jeu, pour 2 à 5 joueurs. Une partie devrait durer entre une à deux heures. Il se présente sous forme d’un PDF de 19 pages contenant les règles et 54 cartes à découper (bah oui, du coup). Sur le principe, cela a l’air d’être inspiré du très hype For the queen (très bien présenté sur l’excellent site C’est pas du JdR ici : https://www.cestpasdujdr.fr/for-the-queen/).

Mais ce n’est pas tout. Récemment, c’est aussi le très original Trois fois trois minutes décisives qui est tombé (il a même commencé à être compté alors c’est dire…).Vous reprendre bien un pitch ?

Trois rounds de trois minutes.
Un adversaire face à soi. Un adversaire dans sa tête.
Monter sur le ring. Ne pas baisser sa garde. Faire face à ses démons.

Trois fois trois minutes décisives est donc un jeu de rôle où les joueurs vont incarner des boxeurs qui s’affrontent durant un combat décisif. Mais ce combat n’a pas lieu que sur le ring. A l’image de Rocky et de ses problèmes avec Adrieeeennnnnne, les grands champions doivent aussi se battre dans la vie.

On reste sur le principe des cartes avec un PDF de 24 pages pour 36 cartes.

Enfin, à venir dans les prochains jours, Khelren publie un troisième jeu d’affilée avec Le Fer et le Froid. Cette fois-ci, on part sur du JdR (un peu) plus traditionnel. Comprendre : sans cartes et avec un MJ. A l’ancienne, quoi ^^. Bon, l’honeur est sauf : il s’agit quand même d’un jeu « forgé dans les ténèbres » (c’est-à-dire utilisant les mécaniques de Blades in the Dark).

Dans Le Fer et Le Froid, vous allez prendre la tête d’une cellule d’espions en pleine Guerre froide. Dans les inspirations, on peut mentionner Jason Bourne, Mission Impossible, etc.

Si tout cela vous intrigue, vous pouvez devenir mécène des travaux de Khelren sur son Tipeee. Cela coûte une poignée d’euros pour avoir le jeu le plus récent et à peine plus pour avoir un jeu plus ancien ou accéder à l’impression POD à prix coûtant. C’est sans engagement : on peut tiper pour récupérer un jeu… et détiper aussi sec si on trouve ça tout pourri. Bref : n’ayez pas peur !

https://fr.tipeee.com/khelren

5 pensées sur “Pendant ce temps-là, y en a qui bossent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *