Fantasie Classique, un jeu qui fleure bon la nostalge

Oui, nous auss nous avons décidé par mesure d’économe de rerter de façon aléatore les i de nos phrases. Désolé.

(…)

Bon, ça fait un peu cher alors on va en fat arrêter ça tout de sute !

Ouf, on est mieux là à pouvoir vous présenter Fantasie Classique, disponible en VF chez d100.fr depuis quelques semaines.

Mais si : d100.fr ! Vous savez, on vous en parle de temps en temps : ceux qui, année après année, continuent de défendre la pratique de ce fleuron du JdR qu’est (a été, diront les mauvais langues…) le basic system. Aujourd’hui, cet amour du D100 s’incarne dans le jeu nommé Mythras qui est, en gros, Runequest sans Glorantha. On y trouve donc un système semi-générique qui permet de motoriser toutes sortes de parties qui lorgnent vers le légendaire, l’historico-fantastique et ce genre de choses.

d100.fr est très dynamique et propose déjà beaucoup de matériel pour Mythras, le tout pouvant être acquis en dehors des circuits traditionnels, soit en PDF sur drivethru, soit en POD chez Lulu. La gamme VF comporte déjà un Compagnon, plusieurs univers (plutôt medfan ou antiquisants), des incursions dans le contemporain avec des règles pour les armes à feu ou des scénarios, etc.

Là, la nouveauté, Fantasie Classique, donc, peut se résumer à « tiens, et si on jouait OSR avec les règles de Mythras !? ». Pas de problème : ajoutons des classes de perso, des pex, des niveaux et hop, le tour est joué.

Du coup, le livre de Fantasie Classique (qui n’est qu’un supplément : il nécessite le livre de règles de Mythras) contient 7 races et 11 classes de personnages, des règles pour gérer les alignements, des règles de combat adaptées à l’emploi de figurines et de cartes tactiques, des tonnes de sorts et d’objets magiques et quelques autres bricoles.

Bon, à vrai dire, la logique de la démarche nous perturbe un peu. A l’époque, Runequest et le basic system étaient vus, à tort ou à raison, comme les fossoyeurs de la façon de jouer « à l’ancienne ». Des règles qui se veulent plus logiques et plus complètes, des compétences en veux-tu, en voilà, etc.  Du coup, vouloir jouer OSR avec ça… bah… c’est un peu contre-intuitif, en fait. Pourquoi ne pas simplement se tourner vers un parmi les dizaines de très bons systèmes OSR qui existent déjà ? Mystère…

Cela dit, on ne peut qu’encourager en la mettant en lumière via cet article la démarche de d100.fr qui fait vivre ses gammes dans un mélange admirable d’abnégation et de discrétion. Allez faire un tour sur leur site et, si vous n’êtes pas vous non plus convaincus par Fantasie Classique, vous devriez tout de même trouver bonheur dans ce foisonnement de matériel de jeu (parfois gratuit).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *