Une nouvelle tournée pour Brancalonia

En dépit de quelques préventions concernant l’utilisation de la 5E en guise de système, le setting italien Brancalonia a reçu un accueil critique souvent très bon… bah, tiens, rien que dans nos colonnes déjà : https://lefix.di6dent.fr/archives/19537

Il faut dire qu’il y avait de quoi s’enthousiasmer : une proposition de jeu à la fois originale et curieusement familière (l’imaginaire européenne n’est finalement pas si souvent sollicité en matière de JdR), une direction artistique « à l’italienne » (on aurait aussi pu dire « à la suédoise »), une écriture d’une plume alerte à laquelle la traduction réussit l’exploit de faire honneur, un début de gamme avec un compagnon, des modules et tout… Pour tout cela, le set de base était déjà à nos yeux une franche réussite.

Logiquement, le Studio Agate n’entend donc pas nous laisser sans suivi pour ce jeu, inspirant certes, mais qui nécessite clairement des scénarios très spécifiques et peut-être pas si faciles à reproduire. Celui-ci passe par un prochain foulancement qui aura lieu à partir du 12 mars sur Ulule : https://fr.ulule.com/brancalonia-2/

Il s’articulera autour de la VF de la campagne publiée depuis par l’éditeur VO, les Italiens de Acheron Books et intitulée en francese L’Empire contre-claque. Cette campagne découpée en 10 épisodes entend reproduire le gros chaos des interminables querelles entre guelfes et gibelins, en très gros entre opposants et soutiens à l’Empire en question (le Saint-Empire Romain Germanique dans la vraie Histoire) durant une bonne partie du Moyen-âge transalpin. Moi, m’est avis que les PJ vont s’arranger pour n’être ni d’un côte, ni de l’autre. Bien au contraire. Et vice-versa.

Outre les dix scénarios, le livre de la campagne inclut une présentation détaillée de cet empire, ici rebaptisé l’Empire altemand ainsi, que de ses secrets et de son armée. On y trouvera aussi un peu de crunch sus la forme de trois nouvelles espèces jouables, de nouveaux historiques, de nouveaux jeux de tripot, de nouveaux sorts… et bien sûr quelques monstres et adversaires inédits.

Si on en croit le modèle du foulancement pour les versions précédentes (italienne et anglaise), le foulancement devrait prévoir toute une série de paliers qui permettraient petit à petit d’alimenter un ouvrage, L’Almanach du Porte-Malheur. Celui-ci devrait comporter une compilation (augmentée de nouveaux numéros) de la petite gazette in-game de l’univers du jeu ainsi que des scénarios inédits, peut-être même certains inédits-inédits car de création francophone.

Il y avait aussi quelques goodies plus ou moins dispensables comme un carnet de notes pour les joueurs, un T-shirt ou un dé truqué : on verra s’ils seront de la partie en VF.

Dans tous les cas, rappelons que la production du supplément principal, elle, a déjà été financée par le premier foulancement donc il est prêt et devrait être distribué très vite en PDF et dans pas trop longtemps en version physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *