BBE coince la bulle

Décidément, cela devient une obsession. On va croire que l’éditeur lyonnais a une case en moins… euh, non… en plus justement !

En effet, il devient assez évident que chez Black Book Editions, on est fan du 9ème art. De la BD, quoi.

Rien qu’un rapide coup d’œil au planning de l’éditeur permet de voir les mentions de Terres d’Arran (Elfes, Nains, etc.), Monstres (de Joann Sfar) ou même Würm (Manu Roudier est aussi l’auteur de nombreuses – et excellentes ! – BD préhistoriques). A cela s’ajoute l’annonce d’une adaptation de la célèbre BD medfan jeunesse Les Légendaires pour dans quelques mois.

Tout cela semble de bon aloi : ces univers sont déjà connus et peuvent apporter un peu de notoriété à un projet de JdR en gestation. De plus, par définition, les illustrations existent déjà et on sait bien qu’en matière de foulancement, c’est un élément décisif pour déclencher l’impulsion d’achat. Enfin, ce qui ne gâche rien, un grand nombre des créateurs de BD (dessinateurs ou scénaristes) sont ou ont été rôlistes.

L’actu dans ce domaine, c’est la foulancement prochain d’un JdR adapté de la toute nouvelle BD Commando Barbare signée Joann Sfar (encore !) et Nicolas Keramidas.

Le nom vous fait redouter un rétro-clone de Whog Shrog ? Lisons ensemble le pitch :

« Nous sommes en l’An 83 de l’ère du Bien et la paix règne en maître dans le paisible royaume de Litvakie. Malheureusement, alors que la sérénité semblait s’y être définitivement installée, un crime a été commis, de l’or a été volé… Burrato, nain Ritalien de son état, a été accusé du larcin. Horrifié de voir son honneur ainsi souillé, il s’échappe de son procès pour retrouver Mozzarello, son cousin et véritable coupable. Pour cela, il s’aventure au cœur de territoires oubliés et fait la rencontre de ses futurs coéquipiers, bras-cassés, la plupart déclassés du système, tous paumés… Ensemble, ils réaliseront qu’un événement – plus terrible encore que les problématiques juridiques de Burrato – est en train de se préparer… L’Empire du Chaos se refait une santé. »

Comme on le voit, on va donc plus être dans le domaine de la dérision et de la distanciation humoristique… genre il est vrai parfois un peu casse-gueule à rendre en JdR.

Pour y parvenir, le jeu utilise le système quasi-universel de chez BBE : Chroniques Oubliées dans une version dérivée de CO Fantasy mais largement customisée pour s’adapter à un univers humoristique et un peu trash. A noter que, pour une fois, ce n’est pas Laurent Kegron Bernasconi qui s’y colle mais Romain Pelisse et Adrien Saurat.

les souscripteurs se verront également offrir, en exclusivité pour la souscription, un Ex-libris de la couverture avec colorisation alternative de Nicolas Keramidas

La campagne de foulancement permettra évidemment d’acquérir également la BD et comprendra quelques bonus dont une grande campagne prête-à-jouer. Mais les souscripteurs se verront également offrir, en exclusivité pour la souscription, un Ex-libris de la couverture avec colorisation alternative de Nicolas Keramidas (le co-auteur de la BD avec Joann)

En attendant, voici les visuels du livre de base, version standard et collector, ainsi que l’écran :

Le CF débute demain, mardi 2 novembre, sur Game On Tabletop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *