Vous avez loupé Octogônes ? Voici notre résumé.

Ce weekend, c’était Octogônes. La convention Lyonnaise tant attendue.

Alors certes, il y avait plein de tables de jeux, des stands d’éditeurs remplient des JdR parus durant « l’année covid » écoulée, ainsi que quelques sorties récentes. Mais avant tout ça, cette édition était surtout marquée par le plaisir de se revoir et de retrouver ses « copains de salon ».

Alors pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’y aller, voici un petit récap’ en photos avec quelques infos piochées ici et là.

Le rez de chaussé était consacré aux jeux de figurines, au jeux de plateaux et aux romans. Il faillait se rendre au 1er étage pour accéder au pôle JdR. Une fois les escaliers montés et la porte passée, nous étions tout de suite accueillis par l’énorme stand de Black Book Editions :

Les parties de découvertes s’enchainaient dès le vendredi sur le stand de l’éditeur : Laelith, Capitaine Vaudou, Tails of Equestria, Nains, Monstres, Shadowrun 6, Chroniques oubliées Cthulhu, il y en avait pour tous les goûts !

Autre éditeur important : Studio Deadcrows, ou plutôt le collectif Book In Game regroupant le Studio Deadcrows, Raise Dead éditions et Batro’games.

Côté annonce, l’excellent Monsters Of The Week et son bestiaire auront le droit à une réimpression en 2022. Pour fêter cet évènement, six nouveaux settings seront imprimés. Pour rappel, de nombreux settings sont déjà disponibles en PDF sur le drivethru de l’éditeur.

Ci-dessous le tirage test pour Bitume. Ce qui annonce une livraison pour les souscripteurs courant novembre et une sortie boutique pour décembre. La boîte de découverte sera quant à elle imprimée en mai 2022.

Nous avons également appris que la souscription pour le nouveau projet de l’éditeur – Dragons Conquer America – sera en ligne vers mi-novembre.

Là aussi, une partie du stand de l’éditeur était consacrée aux démos : Bitume, Donjons & Chatons ou encore Dragons Conquer America.

Guillaume Tavernier, alias De Architecturart (ou l’inverse…), présentait ses dernières nouveautés : Les Brumes et Adventures in Austerion. Pour rappel, son prochain projet est actuellement en souscription sur Game On Tabletop.

Le stand des XII Singes croulait sous les ouvrages parus durant l’année : Les Encagés, Hexagon Universe – Les partisans, Héritages et Limbes pour la collection Clé en main, ou encore Medium Aevum (on vous en parlera bientôt)

Petit à petit, la collection Initiative ! s’agrandit. Les deux prochains ouvrages à paraitre seront Les oubliés initiative ! et Wastburg Initiative !

Tiens… tiens… mais quel est donc ce jeu sur le stand des XII Singes ?

Autre gros stand du salon : les éditions Leha. Beaucoup de romans, certes, mais il y avait aussi du Mega (dont les parties masterisées par Didier Guiserix) et du Star Marx, avec aussi des démos supervisées par le secrétaire général en personne !

Didier Guiserix intarissable sur Mega
Une des sorties exclusives pour le salon

Aux édition Léha, le stand sait attirer du beau monde (De gauche à droite : Julien Pirou, Fibretigre, Farid Ben Salem et Didier Guiserix)

Julien Pirou qui avait aussi son propre stand pour dédicacer La grande aventure du jeu de rôle et Lore & Legacy

Nous étions aussi très contents de revoir les éditions Odonata, l’éditeur qui monte, qui monte comme la petite bébête. Insectopia et Omega étaient à l’honneur. Mais vous pouvez également découvrir Sapa Inca et les Chroniques de Vaelran (qui parait excellent !). En attendant, une nouvelle souscription pour Insectopia est annoncée pour le 23 Octobre. On vous reparle de tout ça plus en détails dès cette semaine.

Toujours présents au rendez-vous, nos amis Suisse de 2D Sans Face étaient également présents pour leur jeu phare : Freaks Squeele. Mais il y avait aussi du Tigre Volant, de l’Itras By, du NigthProwler et du Nobilis.

Coté sorties, sachez qu’un supplément de scénarios pour Itras By est dans les tuyaux, ainsi qu’un supplément pour NigthProwler. Ce dernier sera sous la forme d’un livret à l’instar du récent Cahiers de Freaks Squeele. On nous parle aussi d’une nouvelle édition pour Tigres Volants et d’une souscription à venir pour Les contes du Soleil Couchant.

On reste à l’international avec notre voisin Belge Acritarche qui avait cette année un stand bien rempli. L’actualité de l’auteur concerne surtout le supplément Impitoyables Bourgades, le pendant urbain du supplément En terres sauvages. Gestion de ville, de factions, tables aléatoires d’auberge ou d’hôtel, vous aurez tout le nécessaire pour donner vie à votre ville façon Dungeon World.

Imperium 5 est le « petit » jeu qui fait parler de lui en ce moment (et sur le Fix depuis un bon moment !). Bénéficiant d’un kit de découverte absolument superbe (on vous en reparle prochainement), ce dernier sert également de « beta » pour l’éditeur. Même s’il est déjà très abouti, l’éditeur se laisse le temps de collecter tous les retours des joueurs avant de lancer sa souscription pour l’été 2022. Alors il compte sur vous !

Petit éditeur peut aussi parfois rimer avec grosse sortie. C’est le cas par exemple de la Plume de Cyrano qui présentait fièrement Tylestel, son dernier gros bébé.

Qu’est-ce qu’un jeu indé ?

Ce n’est pas à Octogônes que vous trouverez la réponse aussi facilement car tous les éditeurs, gros et petits, se mélangeaient sans être classés par catégorie. Et ce n’est pas non plus le nombre d’ouvrages présents sur la table qui peut vous aider à faire la différence. La preuve en est avec Courant Alternatif qui exposait fièrement un catalogue riche, original et très varié en terme de propositions ludiques.

Open Sesame Games était également présent pour présenter Ecryme, Les chants de Loss et la réédition toute fraîche de Metal Adventure. Reprenant le catalogue JdR de Matagot, on nous murmure à l’oreille que l’année prochaine on pourrait vous parler d’un D-Start 2 ou d’une ressortie de Te Deum pour un massacre.

Derrière ce sourire carnassier se cache Pattern Recog Editions, l’éditeur à qui l’on doit la traduction française de Hypertelluriens et, prochainement, de Defiant (on vous en reparle cette semaine plus en détails).

Le très bon Knight et le très attendu Les Chroniques de l’Etrange étaient à l’honneur sur le stand des éditions Antre-monde.

Vous aimez la mythologie et l’histoire ? Alors il fallait faire un petit tour sur le stand de Bruno Guérin, auteur d’Antika et du récent Imperator.

Posidonia Editions bénéficiait également d’un stand important. En plus des romans, Choosen Ones et Gobelin qui s’en dédit étaient à l’honneur.

Attention, un vieux geek se cache sur cette photo

Le meilleur pour la fin ?

Octogônes était aussi l’occasion de se frotter amoureusement sur les premiers tirages papier de NOC, édité par Sethmes. L’éditeur avait fait imprimer également le très volumineux kit de découverte, dont on vous reparlera plus en détail prochainement aussi.

Nos excuses : on aurait également aimé vous parler de MIR, un JdR de dark (très dark) fantasy. Mais pris par la fougue des auteurs et leur présentation très alléchante, nous avons oublié de prendre une photo du stand comme des boulets. Pour se rattraper, on vous en parle dans une news dédiée très vite.

Enfin, c’est pas du JdR papier, mais on en parle quand même :

En attendant la V2 d’Oltrée, le vrai, on pouvait essayer le JDP prévu pour octobre.
RôlisteTV a confondu venir au salon et venir avec son salon.
Un artisan qui fait des couvertures de livre trop Wahou !

Radio Rôliste en pleine action
Photos prises très tôt le matin, car après, le stand de Fibre Tigre était noir de monde.

3 pensées sur “Vous avez loupé Octogônes ? Voici notre résumé.

  • 4 octobre 2021 à 13:25
    Permalink

    Merci pour ce retour, moi qui n’ai pas pu venir. super cool.

    Répondre
  • 12 octobre 2021 à 13:01
    Permalink

    Super bilan !
    Que de chouettes souvenirs à Octogones !
    J’ai l’impression que, d’année en année, le milieu rôliste se professionnalise beaucoup, y compris les associations. Les stands sont magnifiques, il y a plein de grandes illustrations partout, des roll-ups, des posters… C’est beau, ça donne envie !
    Bravo à tous les créatifs et à leurs soutiens qui ont pu faire vivre cet événement !

    Répondre
  • Ping : C’est Lundi, c’est… gratuit ! - Le Fix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *